Foire aux questions

5- Le facteur 4 : qu'est ce que c'est ?

En 2009, à l’occasion du sommet international de Copenhague, l’humanité s’est fixée comme objectif de maintenir le réchauffement de la planète en deçà de 2°C. Selon la communauté scientifique, cela signifie diviser au minimum par 2 les émissions mondiales de GES d’ici 2050.

Pour les pays industrialisés, principaux responsables au niveau mondial de ces émissions, l'effort doit être plus important :diviser (au moins) par 4 nos émissions de gaz à effet de serre. C'est le facteur 4. Si ces actions sont ambitieuses et nécessitent une mobilisation de chacun, dans un rapport paru en 2006, l’économiste britannique Sir Nicolas Stern estimait que le coût de l’inaction était bien supérieur en termes économiques que le coût de l’action.